Ouest americain - coté voyage

Publié le par eautourduglobe

12 au 15 septembre: San FranciscoDSCF0975[1]

A nous le reve américain! Ca commence mal a la douane de l'aéroport de SF ou manifestement, les américains ne plaisantent pas sur qui ils laissent pénétrer sur leur territoire. Dans notre cas, on n'apparait mystérieusement pas sur la liste des passagers de l'avion. S'en suit toute une série de questions: Pourquoi vous restez ici 3 mois? Quel est votre travail en France? Combien avez-vous d'argent sur votre compte? Et au bout de 2 heures, nous finissons par sortir de l'aéroport. 

A Défaut de trouver un couchsurfeur pour nous héberger, après 10 demandes sur internet pour 1 seule réponse... négative, on loge DSCF0967.JPGpendant 3 nuits en auberge de jeunesse.

 

 

 

 

San Fransisco est une jolie ville dans les collines avec plein de maisons bleues (Maxime le Forestier quand tu nous tiens) et des routes qui respectent un strict quadrillage (meme si cela implique parfois des pentes supérieures a 25%). La population s'y avère très éclectique, on a par exemple croisé au meme endroit des artistes de rue noirs (jazzman, danseur de claquettes,..), un viel évangeliste blanc criant dans son mégaphone des louanges a la gloire de Jesus, ou encore un jeune vétéran d'Irak faisant la manche.

 

 

 

 

  • 15 au 25 septembre: Road-trip californien

DSCF0988-1-.JPGPour s'acclimater a l'ambiance américaine avant de tenter la traversée des USA en auto-stop, on se programme un tour de 11 jours en voiture de location. Dans notre imaginaire, un road-trip en amérique se faisait obligatoirement en vieille cadillac tetant 18 litres au 100, mais c'est a bord d'une toyota corolla dernier cri que nous partons "on the road".

 

Destination numéro 1: Big Sur, une cote sauvage de 100 km entre SF et Los Angeles, avec falaises colorées surplombant la mer d'un bleu profond et colonnies d'éléphant de mer.

  DSCF0992[1] DSCF1002 Une chute d'eau droit sur la plage

 

 

DSCF1040

Destination numéro 2: Le Sequoia National Park (NP) et le Kings Canyon NP

18/09/12 11h05: Nous pénétrons dans une foret de séquoia normale, RAS par rapport aux sapins du haut-doubs

11h07: Problème! Nous appercevons au loin un OPNI ( Objet Poussant Non Identifié) ayant l'allure d'un arbre atteint de gigantisme. Meme le plus hardi des bucherons ne pourraiten venir a bout.

11h10: Les arbres normaux ont disparus, nous sommes définitivement entrés dans le monde de Narnia.

Tout ca pour dire que les séquoia, ca envoie du bois!!

DSCF1036

Petit tunnel en bois!

 

 

 DSCF1072

Ici, les chevreuils ne se laissent approcher que par des humains en slip! Ils sont fous ces Américains!

 

Destination numéro 3: Mont Withney et l'Ancian Bristlecone Pine Forest

Après avoir contourné la Sierra Navada par le Sud, on remonte une vallée a l'est de celle-ci pour arriver au Mont Withney, plus haut sommet des USA - 4418m (hormis l'Alaska). On en aurait bien tenté l'ascension, mais celle-ci n'est possible qu'avec 1 permis obtenu longtemps a l'avance ou par tirae au sort (ils sont fous ces Américains!) donc on se contente d'une jolie petite randonnée jusqu'a 3000m d'altitude.

Le lendemain, après avoir admiré les plus gros arbres du monde, on se dit, pourquoi pas voir les plus vieux arbres du monde? Ca tombe bien, ils sont pas loin! Arbres ratatinés et tordus sur les pentes arrides a 3000m d'altitude, ils ont plus de 4000 ans et le plus vieux, Matuzalem en a 4700!

DSCF1112[1] DSCF1125

 

Destination numéro 4: La ville fantome de Bodie, sources chaudes et Mono lake

DSCF1131[1]

Le Mono Lake, avec ses 'tufs' especes de monticules calcaires au dessus de l'eau

DSCF1139-1-.JPG

Bodies...ville déserte (enfin pas tout a fait a cause de l'affluence touristique!) vestige de la ruée vers l'or

On se sent vraiment dans le far west

 

DSCF1144[1] 

Ah les sources chaudes...sauvages et préservée du tourisme

Un petit coin de paradis conseillé par une américaine rencontrée dans un magazin a San Francisco

 

On y rencontre un couple d'Américains qui boivent du vin blanc californien (apparement, il est bien bon)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • du 26 septembre au 02 octobre: direction le Yosemite NP

DSCF1173Après avoir rendu la voiture de location et effectué diverses formalités a San Fransisco (linge, achat d'un téléphone, courses,... mais aussi tournée des bars intre-auberge de jeunesse,... oui! C'est une formalité), on commence les choses sérieuses, a savoir tenter d'atteindre le Yosemite NP en auto-stop. Une fois trouvée la bretelle de sortie adéquate pour attendre (disons plutot la moins inadéquate...), on s'attèle a la tache, pancarte en main.

  L'échec est total. Au bout de 2 heures d'attente, une voiture s'arrete enfin mais elle a le mauvais gout d'etre une voiture de police avec haut-parleur incorporé qui nous crit: " Get off! If you don't want to go to jail, just get off!!". Ce que l'on peut traduire par: " Dégagez, si vous ne voulez pas aler en prison, dégagez!!".

  Lecon numéro 1: Ne pas faire de stop dans les grandes villes!

C'est donc finalement en bus que nous rejoignons Merced, petite ville ou les hotels sont bon marché, pour notre consolation. Le lendemain, on ne se décourage pas et cette fois-ci, la chance nous sourit puisqu'au bout de 20 secondes d'attente, une voiture s'arrete. Isra, un américain bien sympa, nous embarque jusqu'au Yosemite (a notre grand bonheur, il a préféré aller grimper la-bas plutot que d'accompagner sa femme a un mariage a Chicago).

On entame un trek de 4 jours dans ce très beau parc (Thibaut commence meme a se dire qu'il existe un endroit au monde aussi beau, voire plus beau que la Patagonie). Parés de notre canister anti-ours, car ici dormir sous sa tente avec ses provisions peut entrainer un eventrage de la tente par un ours en quete de nourriture. Malheureusement pour nous (ou heureusement, c'est selon...), on n'en a vu aucun.

 

 

DSCF1191

A l'assaut du half-Dome: Vertige déconseillé

DSCF1198.JPG Pas mal comme site de camping!!!!
  • du 03 au 08 octobre: Direction Las vegas, Nevada

C'est reparti pour le stop. Depuis le parc, on rallie Lee Vining via le Tioga Pass avec un couple de grimpeurs anglais puis de retraités. Depuis Lee Vining, a partir de 16 heure, on tente de poursuivre notre route, sans succes. Nous plantons alors la tente au bord de la route en commencant a croire ce que nous disent tous les américains rencontrés jusqu'a présent, a savoir que le stop n'a plus du tout la cote aux USA. Meme le costaud dans son gros pick-up est effrayé a l'idée de prendre dans sa voiture de potentiels assassins. On se dit alors que Thibaut devrait peut-etre se raser plus souvent.

Le lendemain matin, alors qu'on commencait a envisager une autre solution de transport, Alan, dans son 4*4, s'arrete. Meme s'il ne peut nous conduire qu'a une trentaine de km plus loin, soit au milieu de .... rien (son boulot étant de vérifier l'état des routes), on décide de monter quand meme. Une fois sur place, nous nous demandons si cette décision était judicieuse, sachant que pas meme un cactus ne se profile a l'horizon et que en 30 minutes, seulement 2 voitures passent... a toute allure sans meme nous regarder. C'est alors qu'une Mercedes déboule, nous dépasse puis pile 100 m plus loin (qui a dit que les grosses merco ne prenaient jamais d'autostoppeur?). Peter, solide gaillard de 78 ans, vient alors de se rappeler une nuit en solitaire passée dans le désert alors qu'il faisait de l'auto-stop dans sa jeunesse. Il décide alors de reculer et de nous prendre.

Lecon numéro 2: Faire du stop au milieu du désert, ca marche!!

Au cours de la conversation, il nous apprend qu'il va jusqu'a... Las Vegas, notre destination 500 km plus loin, sonnant ainsi pour nous "l'eternel retour de la chance".

 

DSCF1199.JPG

La galere a Lee Vining, ou l'on cherche a rejoindre Benton, 46 miles plus loin.

DSCF1200.JPG 

Marion en compagnie de Peter

 

 

Mais la chance n'a pas duré vu qu'on a perdu 70 dollars au jeu a Las Vegas.

Au programme des 2 jours passés dans la cité du peché, buffet a volonté a 10 dollars, belle chambre d'hotel bon marché (qui l'eu crut), spectacle d'acrobatie et promenade au milieu des casinos grandioses.

 

 

 DSCF1212.JPG

DSCF1213.JPG

 A Las Vegas, tout est demesure, y compris les cocktail de rhum

 

Les 2 jours suivants, on décide de parcourir les environs a bord d'une voiture de location.

 

  • du 09 au 14 octobre: Destination Zion National Park

Impossible de faire du stop depuis Las Vegas! On prend un bus jusqu'a Saint Georges, ville mormone situee dans l'Utah, d'ou un cowboy mexicain agent immobilier nous emmene jusqu'a Zion.

Une fois sur place, tous les campings affichent complets. Heureusement, on rencontre Jesse qui nous accepte sur son emplacement ou on reste finalement 5 jours gratuitement. Et la, tout le monde se dit: " Oh les crampes!!!"

Pas du tout, Jesse (James de son 2eme prenom, il nous a meme montre sa carte d'identite) insistait chaque jour pour qu'on reste avec lui partager ses passions pour la rando, le base-ball et la biere. D'ailleurs, sa générosité était concurrencée par celle de susan et mickael, nos voisins d'emplacement qui nous paient un petit dejeuner made in USA au resto un matin de pluie (a ce sujet, c'était la premiere fois qu'il pleuvait depuis notre arrivée aux USA).

Le Zion, c'est comme disent les americains: "Amazing, Gorgous, Unbelievable, handsome", ou  comme disent les francais: "joli". On enchaine les rando... et les ampoules.

DSCF1276 DSCF1330 Entre rando de 15 km dans un cours d'eau (the Narrows) et point de vue spectaculaire, on n'a pas le temps de s'ennuyer a Zion

 

  • du 14 au 20 octobre: Road Trip avec Franck et Virginie

La voiture, surtout si c'est un gros 4*4 Jeep, ca a du bon. On accélere notre rythme de voyage en visitant en 6 jours, avec nos amis helvetes (si, si Franck, t'es suisse maintenant!) Bryce canyon, le grand Canyon, Las Vegas (encore!) et la Death Valley. Au grand Canyon, Franck et Virginie veulent jouer les warriors au camping sans équipements et finissent par dormir frigorifiés dans la bagnole. On y fait aussi des rencontres innatendues entre un cerf enorme venant broutter juste a cote de la tente, et un jeune allemand de 18 ans voyageant seul en stop pendant 3 mois a travers les USA. A part ca, nouvelle confrontation avec la police puisque Thibaut se fait épingler par le scheriff local alors qu'il roulait au dessus de la vitesse autorisée. Heureusement, l'accent francais nous a sauvé et on s'en sort avec un simple avertissement.

Finalement a Vegas, apres avoir vu tant de paysages rouges a Bryce et au grand canyon, on mise tout sur le rouge a la roulette... et on perd 40 dollars. On se console en dormant dans un hotel 5* pour 25 euros chacun.

 

DSCF1388

Bryce canyon

DSCF1419Le celebre grand Canyon: on est alle toucher le Colorado 1300 m de dénivellé plus bas. 

 

 
De quoi remplir un congel!!!

 

DSCF1431

Le salon, tout en sobriété de notre suite au Mandalay Bay Hotel - ils auraient quand meme pu rajouter un jacuzzi

 

  • Du 21 au 25 octobre: Auto-stop entre la Californie et le Colorado

DSCF1489Depuis la vallee de la mort, on se dit que le moment est peut-etre venu d'avancer significativement vers l'est si on veut pas rater notre avion le 06 décembre a New York.

Et c'est avec une scandaleuse facilite que le stop fonctionne pendant ces 4 jours. Notre itinéraire nous conduit alors de la vallee de la mort (un endroit ou on n'a pas forcement envie de croupir au bord de la route...) a Durango (dans le sud-ouest du Colorado) en passant par Las Vegas (3eme et derniere fois), Saint Georges, Page et Cortez. Nous sommes tour a tour pris, avec un temps maximum d'attente de 20 minutes, par:

  1. 1 joueur de poker professionnel sur la route de las Vegas (un mec qui a deja rencontre le légendaire Stu Ungar... Quoi? Vous connaissez pas Stu Ungar?)
  2. 3 femmes seules dont une mormone a bord du plus gros 4x4 qu'on ait jamais vu. Et la, les avis divergent: Est-ce la presence de Marion ou le charme de Thibaut qui incite les femmes a s'arreter?
  3. Beaucoup d'indiens Navajo
  4. 2 japonais en vacances, sur la route de Monument Valley

c'est non sans une certaine apprehension que nous nous sommes lances dans la traversée de la plus grande reserve indienne du pays, celle des Navajos. Et nous avons été agréablement surpris de voir que la-bas, l'alcool et le désespoir n'ont pas gagne la bataille, contrairement a l'immense majorité des autres reserves indiennes. Ici, l'affluence touristique (grace notamment a Monument Valley ou est installe un complexe hotelier haut de gamme tenu par les Navajos, avec vente d'artisanat traditionnel) et la taille du territoire ont permis a ce peuple de conserver en partie ses traditions, sa langue et d'avoir un niveau de vie correct. La reserve s'avere meme un veritable eldorado pour le stop, ou beaucoup de personnes le pratiquent.

DSCF1481

On passe une nuit sans autorisation a l'interieur du parc et on assiste au lever du soleil!

DSCF1466.JPG

l'auto-stop a l'arriere des vans...ca décoiffe!!

 

  • Du 26 octobre au 1er novembre: Durango, bienvenue au Colorado

Nous voici a Durango qui constitue une des plus belles surprises de notre voyage: non seulement on rencontre nos 1er hotes en Couch surfing aux USA et de plus, la ville s'avere décontractée avec une population sportive, une vraie conscience écologique (avec des transports publics gratuits, des magasins bio et une diabolisation des fast-foods), ainsi que 5 micro-brasseries: en gros, l'envers du cliche américain.

Isaac et Esme,chez qui nous logeons 3 jours, sont formidables puisqu'ils nous emmenent faire la tournee des micro-brasseries, qu'ils nous pretent des VTT et qu'ils nous font prendre part a leur fete préférée: Halloween.

DSCF1503

Habitations troglodytes dans le Mesa verde National parc

DSCF1520

VTT dans les montagnes rocheuses pres de Durango

DSCF1524

rando de 2 jours avec bivouac a 3300m d'altitude: on prend l'air frais et meme tres frais...on retrouve la bouteille d'eau gelee au petit matin sous la tente!

DSCF1530

Halloween a Durango avec Thibaut déguisé en Hill Billy, cliche du bon gros bof américain!

Suite aux conseils d'un couple d'indiens rencontrés en auto-stop, on se rend a Ignacio voir un rodeo. On se rend alors vite compte que les cow-boys sont de bonnes grosses tetes brulées. La suite en image...

DSCF1540

Santiagues et chapeau obligatoires

  •       du 01 au 06 Novembre : En route vers Denver, Colorado

On repart d'Ignacio avec l'objectif de rallier Denver, situe 500 km, plus loin en 2 jours. Apres avoir été pris par des indiens a l'arriere d'un pick-up, une femme seule (encore une!), des gens un peu bizarres mais sympatiques (dont un Hill Billy aux dents pourris) on arrive a Pagosa Spring (160km plus loin) en fin de journée. La nuit tombe dans une heure, on se dit qu'on va quand meme essayer de pousser un peu plus loin. Marion n'a meme pas le temps de finir de préparer la pancatre pour la prochaine ville que Cliff dans son petit camping car s'arrete. Alors qu'on pense obtenir une course pour 50km, il nous indique qu'il rentre chez lui, dans les montagnes, 350km plus loin, dans les environs de Denver. Et c'est parti pour 5 heures de trajet a discuter avec ce joyeux sexagenaire qui apprend aux Apaches a faire du chocolat dans leur réserve au sud de l'arizona et qui connait les parents de Bode Miller. Cerise sur le gateau, il nous heberge chez lui a Brekenridge, 3 eme ville la plus haute des Etats-unis a 3000m d'altitude. Ici, le forfait de ski est a 108 dollars la journee pour un dénivellé maximum de 600 m. Il faut dire que les rocheuses ne sont pas vraiment comme les Alpes,  beaucoup plus encaissees.

DSCF1545

Marion se reveille chez Cliff, sur le sol alors que Thibaut a dormi sur le canape...pas tres galant tout ca, maisil faut dire que Thibaut a passe la veille  5h assis sur une glaciere a l'arriere du camping-car!

DSCF1546

Cliff devant son camping car a Brekenridge

 

Le lendemain, au moment du départ, Cliff nous offre du chocolat "made in Cliff" ainsi que le livre "voyage avec Charley" de John Steinbeck... en anglais. On finit ensuite par rallier facilement Denvers avec un cammionneur texan et sa copine depressive de 15 ans de moins (oui, les copines depressives de texan, ca se reconnait vite!!).

Nous passons ensuite 4 jours entre Denvers et Boulder, au sein de la plus grande concentration de bieres brassées au monde (plus de 100 différentes juste pour Denvers). Autant dire qu'on a eu beau s'atteler a la tache, on n'a pas réussi a toute les tester. Cote rencontre, entre Sarah et Shea (un couple lesbien qui cuisine et boit du vin, chez qui on passe 3 nuits), Heley et Matteo (avec qui l'on parle astrophysique et economie et chez qui l'on reste 2 nuits) sans oublier Daniel (qui revient d'un voyage de 2 ans et qui nous aborde en pleine rue puis nous emmene visiter en voiture un amphiteatre rocheux ou se produisent  les plus grands groupes de rock du monde), on se demande ou sont passes les américains moyens. A Boulder on met fin a 4 mois d'abstinence...,en mangeant une superbe fondue a moitié prix (happy hours institutionnels obligent...!). Mais ca ne nous empeche pas de gouter aux spécialités locales, les huitres des montagnes rocheuses, qui ne sont rien d'autre que des testicules de taureau!! Et a défault de faire beaucoup de sport, on assiste a un match de NBA entre les nuggets de Denvers et les pistons de Detroit (victoire des nuggets et le meme soir, victoire d'Obama).

DSCF1563

Chez Heley et Matteo 

DSCF1574

Vive les nuggets! On profite du match pour gouter des hot-dogs...pas fameux!

Coté hébergement, nous avons mal pas carbure a la tente. Mais a partir du Colorado, le froid pointe le bout de son nez (moins de 0 degre pour les 4 dernieres nuits).

Hebergements Tente Couchsurfing/chez l'habitant auberge de jeunesse Hotel/motel
Nb de nuits 32 9 5 9

 

Publié dans Voyage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
108 dollars le forfait, faut pas déconner, ça ne vaut pas le Jura quand même !! -;)<br /> vos articles sont super, bien écrits et avec humour !!!!<br /> vous ferriez presque des jaloux !!<br /> profitez bien !!<br /> <br /> Nath
Répondre
F
Salut à vous deux.<br /> Tout d'abord, merci pour votre carte. C'est sympa.<br /> Les photos de vos randos avec ces paysages grandioses, cette nature sauvage, ces couleurs... çà fait rêver. Nous avons loupé le coche une fois, mais là cela nous chatouille à nouveau. Ce que vous<br /> faites est formidable. Continuez à nous faire rêver.<br /> gros bisous.<br /> Marie, Didier, Sandra, Alexandre.
Répondre
N
Saluche!!! j'ai regarder votre blog, il est super cool!!! Vous vivez des moments magiques! Que sa continue, profitez bien de cette aventure parceque les pérépétie rencontrés sont peu de chose<br /> comparé aux paysages et aux rencontres vécues... Je sais je crains c'est mon premier commentaire, mieux vaux tard que jamais, vous nous manquez les fifous, a bientôt marion et tibô!!!!!!!!
Répondre
G
Hey Guys,<br /> I assume you are fluent in english now so I won't write a word of French...<br /> How is the trip? It looks great on the pictures. On which side of the Grand Canyon were you? Did you hike all the way down?<br /> I am a bit jalous of the chinese landscape you had a chance to see.<br /> What is next?
Répondre
A
tu as laissé un grand vide dans la maison familiale, vivement que tu ramènes ton boules avec pleins de cadeaux souvenir..<br /> <br /> <br /> ps : un peu jalouse, je vous envie je dois l'avouer...
Répondre